• Diagnostic officiel Asperger

    Lundi 4 avril 2011 : je reviens de mon rdv au centre de ressources autisme.

    J'ai attendu environ 10 minutes dans la salle d'attente, la psy s'en est excusée...

    Elle m'a reposé des questions, en rapport avec ce qu'avaient dit mes parents lors du dernier entretien. Je lui ai dit que j'ai été surprise d'entendre à quel point j'étais renfermée avec eux et ma soeur. Je ne pensais pas que ça se voyait autant.

    Elle m'a confirmé le diagnostic de Syndrôme d'Asperger. J'ai peu de traits qui ressortent pendant la petite enfance mais ça s'accentue à l'adolescence.

    Elle a eu mon autre psy au téléphone, donc elle est au courant que je suis en arrêt de travail. Je lui ai dit d'ailleurs que je n'y arrive plus du tout, que c'est trop angoissant. C'est un des points sur lesquels on va travailler, comment améliorer ma situation au travail et faire que ça redevienne possible de travailler.

    On a parlé aussi de mes centres d'intérêt, qu'il faudrait que je reprenne goût à faire des choses pour améliorer ma dépression. Faire du sport est pour elle une bonne idée, en plus ça améliorerait le sommeil, mais quel sport? Pour les matchs de foot de l'OL, il serait peut-être bien que je etourne au stade avec mon père, c'est un moment de défoulement et de partage important à essayer de retrouver.

    Elle souhaite revoir mes parents la prochaine fois, dans un mois. Elle veut leur expliquer le syndrôme d'Asperger et comment ils peuvent m'aider.

    Jeudi je la revois au congrès Asperger, elle m'a avoué qu'elle serait aussi stressée pour parler en public que moi en temps normal.

    Voilà enfin le diagnostic est officiel. Il va falloir faire avec maintenant.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    fatia57
    Mardi 23 Août 2011 à 12:55

    bonjour, hier 22 aout c'est la première fois que j'entendais parler d'asperger, aujourdhui je suis certaine que mon fils est atteint du syndrome dAsperger, il a 19 ans et apres tous ce que j'ai pu lire sur le sujet, je ne sais pas quoi faire, dois je lui en parler d'abord à lui en citant ces termes barbares, autiste ou aspi, je ne sais pas comment m'y prendre, je me rend compte aujourdhui à quel point j'ai pu être maladroite avec lui, j'ai l'impression de le découvrir, et je comprends enfin pourquoi il avait toutes ces difficultés, je n'arrête pas de pleurer depuis hier car j'ai vraiment le sentiment de n'avoir pas su le voir plus tot, pourtant enfant nous l'avions amené chez pedo psychiatre, psychomotricien, orthophoniste, rien a ete decelé, on nous a dis qu'il était dans sa nature d'être lent et isolé! j'en veux à tous ces prof qui n'ont rien vu d'étrange dans son comportement, on me disait qu'il se permettait des remarques désobligeantes, mais lui ne voyait aucun mal. Finalement je suis quand même rassurée et contente de mettre un nom a son handicap. A présent je dois aller voir un psy et faire diagnostiquer, car il a raté son bac cette année et s'est rendu malade pour les oraux alors que ce sont des matières dans lesquelles il se debrouillait bien...bref je parle beaucoup, mais je voulais te remercier d'avoir creer ce blog qui m'a permis de comprendre certaines choses, et qui aideront encore d'autres personnes.


    bonne chance et bonne continuation


    encore merci !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :